SKRIK

Avec SKRIK, Elisabeth Woronoff nous plonge cœur de la mémoire traumatique d’une survivante de viols commis durant l'enfance 

Avec elle, le spectateur pénètre dans son cerveau d’adulte à l’instant où les souvenirs longtemps refoulés refont surface avec la violence du chaos de l’inconscient. 

Par ce spectacle performatif, l’autrice met en scène, transfigure l’expérience traumatique en un acte de résilience. Acte recréateur qui convoque les images de Munch, la poésie de Goethe, la musique de Schubert mêlée à celle de Maxime Glaude et Frank Vigroux, et qui fait voler en éclat la chape de silence sur ce crime que la société préfère occulter.

L’équipe multinationale, professionnelle et non-professionnelle, s’investit totalement et s’empare de tous les moyens possibles pour crier cette blessure en donnant vie à cette partition opératique qui allie son, lumière, mouvement, paroles en français, anglais, norvégien et allemand.


Etape de travail créée au Festival Factory du Festival de Liège 2019 :